21 septembre 2013

Casco Bay - William G.Tapply


Tout d'abord, il y a le décor. Casco Bay, Etat du Maine. On dit que la baie possède autant d'îles qu'il y a de jours dans l'année. Puis il y a Cadhoun, guide de pêche qui rêve d'une vie tranquille. Un jour qu'il est de sortie de pêche avec un universitaire, celui-ci trouve un cadavre carbonisé sur une des îles au passé chargé. Envolée sa vie tranquille, son ami le shérif le nomme adjoint pour l'aider à mener cette enquête.
Voilà un policier fort original, tant par son personnage principal que part son ambiance. Cadhoun, le guide de pêche, n'est pas l'homme calme et inoffensif qu'il paraît. Devenu amnésique après avoir été frappé par la foudre sept ans plus tôt, on devine qu'il a un passé trouble dans lequel il a manié les armes et peut-être tué.
Quant à l'ambiance, elle s'attache plus au côté "nature writing", pêche et art de vivre qu'au côté sanglant. Et ce même si Cadhoun se retrouve à la recherche d'un tueur en série et que le sang coule pas mal.
J'ai beaucoup aimé ce personnage fort original et l'ambiance qui change des thrillers habituels. J'émets tout de même une réserve ; l'auteur se laisse aller parfois à la facilité au détriment de la crédibilité. Tout ça est bien trop commode à mon goût.

A noter que Casco Bay est le second roman de l'auteur. Si vous aimez faire les choses dans l'ordre, il vous faut commencer par Dérive sanglante, chez le même éditeur.

William George Tapply
Casco Bay
Gallmeister
290 p. / 23,30 €


4 commentaires:

  1. J'ai bien aimé le Maine et ses lacs. Le guide de pèche, amnésique qu'on se demande s'il est flic, shérif, mafieux ou justicier. Toujours un cadavre dans un lac. Le mien n'était pas carbonisé, il dérivait au bord de ce lac, une dérive sanglante.

    J'aurais aimé plus de pèche, peut-être, plus de promenades hors des sentiers battus. J'espérais en fait un peu plus de Nature-Writing de la part de Gallmeister. Mais il y en faut pour tous les goûts. En fait, je n'ai donc lu que ce premier épisode. J'ai un peu accroché, mais sans plus. Mais étant donné que je ne refuse jamais un Gallmeister, comme je ne refuserais jamais un rye (même si le pauvre Calhoun ne boit plus une goutte d'alcool), je prendrais certainement un second épisode de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. C'est certain que l'auteur pourrait approfondir... Ce côté un peu trop facile.
    Mais j'ai trouvé cette lecture vraiment agréable, une bonne détente. Et j'en redemande.

    RépondreSupprimer
  3. Hâte de retrouver Cadhoun dans ce 2 ieme tome !

    RépondreSupprimer