19 août 2013

Qu'avons-nous fait de nos rêves ? - Jennifer Egan

Qu'avons-nous fait de nos rêves, ou qu'est devenue la jeunesse des seventies ? Les rêves n'étaient pas des rêves d'avenir. Les personnages de Jennifer Egan, un jeune groupe de musique punk et ceux qui gravitent autour, vivaient à 100 % l'idée du No future. Dépendances de toutes sortes et auto-destruction pour ces jeunes sans grand repère, qui vivaient au jour le jour.
On suit ces jeunes pendant une quarantaine d'années. On y voit la société changer, la vie New-yorkaise et ses vedettes qui deviennent des losers du jour au lendemain. On y croisent certains qui s'en sortent assez bien ou du moins pas trop mal et d'autres qui "n'y sont pas arrivés".
"L'album s'appelle de A à B, n'est-ce pas ? reprit Bosco. Voilà la question à laquelle je tiens à m'attaquer bille en tête : j'étais une rock-star et je suis devenu un gros connard dont tout le monde se fout, comment est-ce arrivé ? ne nous voilons pas la face." (p.165)
Il y a Sasha, ancienne droguée à la dérive devenue cleptomane, Bennie qui dirige une maison de disque et vieillit fort mal, une publicitaire sur la touche, un ancien rockeur qui souhaite faire son come-back, un autre qui le réussit malgré lui...
J'ai aimé l'écriture recherchée et pleine de trouvailles de Jennifer Egan, ainsi que la construction du roman. Le roman est assemblé comme un patchwork et on saute d'un personnage et d'une époque à l'autre. Un collage d'anecdotes et d'instants de vie qui "sont précieux parce qu'ils sont ordinaires et insignifiants"(p.321) à l'image des tableaux de Sasha.
J'ai cependant regretté la profusion de personnages qui m'a empêché de m'attacher réellement à eux.L'auteur effleure chaque vie, peut-être au détriment d'une certaine profondeur.

Je remercie vivement babelio et les éditions points seuil pour l'envoi de ce roman.

Jennifer Egan
Qu'avons-nous fait de nos rêves ?
(A Visit from the Goon Squad)
Points seuil
416 p. / 7.90 €

2 commentaires:

  1. J'avais beaucoup aimé ce roman! Mais je comprends ce que tu dis sur le fait que l'on ne peut vraiment s'attacher à l'un des personnages. Je t'ai décerné un Versatile Blogger Award!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie, ça me fait drôlement plaisir ! Billet à venir, donc !

      Supprimer