25 mai 2013

La dame en blanc - Wilkie Collins




Alors qu'il marche sur la route de Londres, en pleine nuit, Walter Hartright est abordé par une femme étrange, comme sortie de nulle part, toute vêtue de blanc. Encore plus étrange, elle lui parle de Limmeridge House, un domaine du Lake district où Walter doit se rendre le lendemain pour y enseigner le dessin à deux jeunes aristocrates.
Dès les premières pages, le mystère est installé. Est-on dans un roman fantastique peuplé de fantômes et dames blanches ? Ou bien dans un roman à énigme ? De mœurs ? Et dès ces premières pages, je me suis trouvée happée par l'histoire, à ne plus pouvoir lâcher le livre.
C'est que tous les ingrédients sont là ; un mystère, un amour contrarié, une héroïne fragile, une conspiration... Et les paysages anglais qui se prêtent à ce genre de mystère !
Malheureusement,  j'ai trouvé la dernière partie bien trop alambiquée à mon goût, même si ça correspond bien à l'époque et ses auteurs de feuilletons qui n'étaient pas avares en rebondissements et en drames ! 
Mais bon, notre époque aussi n'a pas toujours bon goût... il n'y a qu'à voir l'adaptation du roman en comédie musicale. Enfin, ce n'est que mon avis !

Une lecture challenge "God save the livre"

4 commentaires:

  1. Lu et apprécié,mais il y a longtemps et je ne saurais plus trop dire pourquoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et l'important c'est ce qu'on ressent, pas de savoir pourquoi...
      Bon dimanche !

      Supprimer
  2. depuis bien longtemps dans ma Wish-list faudrait que je me décide à sauter le pas :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si ta wish-list est aussi longue que la mienne...!

      Supprimer