19 janvier 2013

Gaston - Franquin/Jidéhem


Babelio a eu la bonne idée de fêter les 75 ans de Spirou avec un challenge

J'en ai donc profité pour me replonger dans une de mes bédés préférées lorsque j'étais gamine, à savoir Gaston. J'ai donc relu les deux premiers volumes de la série.

 


Bureaux du journal de Spirou, 1957. Un drôle de bonhomme en costume-cravate fait son apparition. Très vite, il s'habille en jean et pull. Que fait-il là ? Mystère ! "On" l'aurait engagé. Pourquoi faire ? Allez savoir ! Ses qualifications ne sont pas évidentes de prime abord. En tout cas pour un travail de bureau. Et de page en page, on découvre un Gaston jamais pressé de travailler, maladroit et gaffeur au grand damne de Fantasio. Mais un Gaston également attachant et généreux. Après tout, il ne pense jamais à mal et arrive avec les meilleures intentions du monde ! Un Gaston inventif aussi. 

Anti-héros inadapté au monde adulte, un peu rebelle sans le savoir... Gaston, c'est le chien dans le jeu de quilles, le cheveu dans la soupe (de Fantasio). Certainement en avance sur son temps, il ébauche un mode de vie marginal et poétique qui peut faire penser aux années 1970 et son fameux "pas de côté" !

Premiers albums intéressants, mais Mademoiselle Jeanne, la voiture et la mouette, pas encore présentes, m'ont manquée. Je n'ai donc plus qu'à continuer à relire la série !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire