7 janvier 2013

Foxfire, confessions d'un gang de filles - Laurent Cantet

Et oui, pour la première fois dans ce blog, je parle d'autre chose que d'un livre. Mais bon, je n'ai pas été complètement loufoque non plus (dommage, je sais ^^) puisqu'il s'agit de l'adaptation d'un roman d Joyce Carol Oates.

Il y a une quinzaine d'année, un libraire m'avais conseillé Confessions d'un gang de filles. Premier roman de Joyce Carol Oates que je lisais et gros coup de cœur (J'en ai lu quelques autres par la suite, mais celui-ci reste mon préféré). Quand j'ai vu sur le blog de Nyx qu'un film venait de sortir, j'ai couru au cinéma le plus proche...


Synopsis :
1955. Un quartier populaire d'une petite ville des Etats-Unis. Cinq adolescentes concluent un pacte à la vie, à la mort : elles seront le gang Foxfire et vivront selon leurs propres lois. Mais cette liberté aura un prix...

Un film sur l'adolescence, la rébellion face à une société machiste, des rêves de révolution prolétarienne. Et la complexité de vivre ses idéaux, la difficulté de vivre en communauté, la sujétion à l'autorité.
Dans l'Amérique des années 1950, on attend de ces jeunes femmes qu'elles se déguisent en poupée, bien maquillées et engoncées dans des jupes et des chaussures qui entravent le mouvement. Et elles sont raillées, subissent les mains baladeuses. Pour leur avenir, c'est femme au foyer ou école de secrétariat. Alors quand ces jeunes se rebellent et forment une communauté, je ne peux qu'être de leur côté même si leur rêve paraît bien compromis.
Compromis par les prises de pouvoir, la difficulté d'accepter les différentes individualités, comme si la rébellion ne pouvait avoir qu'un visage et qu'une manière de penser.
Les actrices, non professionnelles, sont d'une justesse étonnante.
La société de production s'appelle "Haut et court", et c'est vrai que la société de l'époque les aurait bien pendues, ces jeunes femmes rebelles !

C'est je pense la première fois que je n'ai pas été déçue par l'adaptation d'un roman que j'avais lu auparavant. Le film est fidèle, jusque dans les traits de Legs, le leader du groupe qui ressemble à Joyce Carol Oates jeune... Je ne me suis pas ennuyé une seule minute et le film dure près de deux heures trente.

Bande Annonce


Et on petite chanson, qui correspond, dans le film, à un moment heureux et plein d'espérance.



Je parle également de Joyce Carol Oates par ici
Je m'aperçois que Le Bison a fait un article le même jour sur le même film. Alors, si vous voulez faire un tour dans son ranch, c'est par .

8 commentaires:

  1. Je vois qu'en plus tu as eu la chance de lire le bouquin...

    RépondreSupprimer
  2. ... Et j'en garde encore un excellent souvenir.

    RépondreSupprimer
  3. Et donc puisque tu as lu le livre.
    J'ai trouvé que le passage entre petits troubles de l'ordre public (de simples tags pour commencer, quelques coups de pieds bien placés dans l'âme masculine) au grand banditisme est vite franchi. Peut-être un peu trop rapidement. Mais c'est parce que dans le film, on perd un peu la notion du temps.
    Est-ce que le livre prend plus son temps pour décrire cette descente vers des violences plus extrêmes ?

    RépondreSupprimer
  4. Je n'ai malheureusement pas de souvenirs assez précis, je l'ai lu il y a une quinzaine d'années. Je dirais que oui, la progression est plus lente.
    Mais en fait je ne trouve pas que ce soit si rapide que ça. Il y a plusieurs évènements qui vont précipiter les choses. D'abord les mois passés en maison de correction. Et vu l'argent qu'elle possède à sa sortie, je pense qu'elle y a appris beaucoup appris ! Et sa rencontre avec la famille Kellog lui fait prendre conscience de l'injustice, bien plus que ce qu'elle pouvait vivre dans son quartier. Finalement, je pense que ça germait en elle dès le début mais qu'elle ne savait pas à quoi s'attaquer.

    RépondreSupprimer
  5. Ah il faut vraiment que je trouve le temps d'aller voir ce film, ça a l'air vraiment formidable! Il dure assez longtemps, mais à voir ton enthousiasme, j'imagine que ça ne se sent pas et que le rythme est parfait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un très bon film ! Mais je dois tout de même dire que je suis une des rares personnes à ne pas avoir trouvé ce film un peu trop long... En tout cas les actrices sont formidables et le film fidèle au roman.

      Supprimer
  6. Oui le roman prend beaucoupplus le temps d'expliquer les actes de foxfire. Effectivement dans le film, on a une impression de violence pour le plaisir de detruire,ce qui n'est pas le cas dans le livre, ou elles ont toujours une vrai raisons d'agir. De plus le personnage de legs n'est pas assez construit, le realisateur a zappe tout ce qui fait d'elle une meneuse charismatique, et tout l'aspect psychologique compliqué de cette heroine que j'affectionne aprticulierement. Tout comme son passage en etablissement de redressement qui est totalement oublié.
    Malgré tout, j'ai aimé ce film, malgré cette deception enorme.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ce commentaire. La lecture du roman étant vraiment lointaine pour moi, je n'ai plus assez le roman en tête pour comparer autant que vous le faite.
    Du coup, ça me donne envie de relire le roman !

    RépondreSupprimer