25 août 2012

Home - Toni Morrison


Dans l'Amérique ségrégationniste des années 1950, Frank doit traverser le pays pour rejoindre sa sœur malade. De retour de la guerre de Corée, il a du mal à faire face à ses souvenirs, à ses traumatismes.

Le premier mot qui me vient à l'esprit pour parler de ce roman est "puissant". Home est un roman puissant. Il fait partie de ces romans qui peuvent changer notre compréhension de l'Humain. Petit à petit la vie de Frank et de ses proches nous est dévoilée : son enfance difficile,
"Quant aux parents, ils étaient tellement épuisés à l'heure où ils rentraient que tout témoignage d'affection "tait comme un rasoir : coupant, mince et bref. Lenore était la méchante sorcière.Frank et Cee, tels des Hansel et Gretel oubliés, se tenaient fermement la main et naviguaient à travers ce silence en tentant de s'imaginer un avenir. " (p. 59)
sa relation avec sa sœur Cee, sa relation aux femmes...
Et par la vie de Frank, l'auteur nous parle de rédemption,  de culpabilité et l'expression "les fantômes du passé" prend ici tout son sens. Elle nous parle aussi de l'Amérique de cette époque, comment étaient traités les Noirs, le maccarthysme.

Toni Morrison a écrit un roman très court ; à se demander comment elle peut y aborder toute une vie d'homme. Ici, pas de descriptions ni envolées lyriques ; il n'y a aucun remplissage dans ce roman, pas un mot de trop. L'auteur va à l'essentiel et peut dire beaucoup en une simple phrase. Ce qui est à mon avis la maîtrise absolue de l'art d'écrire. Le style est très agréable, la construction du roman parfaite.



Toni Morrison
Home
Christian Bourgois
17 € - 151 p.
978-2-267-02383-1

Du même auteur sur ce blog : L'œil le plus bleu
 

6 commentaires:

  1. Non je ne l'ajouterai pas à mon immense L.A.L, Non je ne l'ajouterai pas à mon immense L.A.L, Non je ne l'ajouterai pas à mon immense L.A.L. .. bon tant pis,c 'est fait !

    RépondreSupprimer
  2. Que n'y a t-il pas dans ma L.A.L.après visite sur ton blog ! On s'alimente l'une l'autre
    en envies de lecture ;)

    RépondreSupprimer
  3. Hum, là, je crains que ce ne soit mon premier Toni Morrison, et comme en plus je risque de rencontrer l'auteur au festival America, difficile de résister!

    RépondreSupprimer
  4. Quelle chance ! J'aurais tant voulu aller à ce festival. Mais bon j'habite à l'autre bout de la France, pas facile !
    Si tu continue à lire Toni Morrison, tu peux venir nous rejoindre dans le challenge :)
    http://mumuzbooks.blogspot.fr/2012/08/challenge-toni-morrison.html

    RépondreSupprimer
  5. Aussi court qu'un air de jazz mais aussi poignant qu'un air de be-pop. Un roman émouvant, ma première rencontre avec l'auteure.

    RépondreSupprimer
  6. Ravie que ça t'ait plu ! La musique est effectivement très importante pour Toni Morrison (j'ai d'ailleurs Jazz dans ma PAL)

    RépondreSupprimer